Démarche qualité / Indicateurs qualité / Certification

Nos équipes médicales, soignantes et administratives, avec la Direction et la Conférence médicale d’établissement ainsi qu’avec l’aide des représentants des usagers, s’impliquent dans une démarche d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins. Cette démarche est certifiée, tous les quatre ans, par la Haute  autorité de santé.

Chaque année, notre établissement est rigoureusement évalué à l’aide d’indicateurs. Certains nous sont propres, d’autres sont généralisés à l’ensemble des établissements de santé par les Autorités sanitaires. Ces indicateurs généralisés sont au nombre de 10. Nous vous en communiquons ici les thèmes ainsi que nos résultats.

Satisfaction et amélioration de la qualité

Ce n’est qu’au travers de ce que vous exprimez que l’établissement peut véritablement connaître vos besoins et vos attentes et décider des mesures qui pourront y répondre. Que vous soyez satisfait ou non, il est donc important que nous le sachions. Aidez-nous à progresser en complétant le questionnaire de satisfaction qui vous est remis à l’entrée.

Si vous souhaitez rester anonyme nous respectons votre choix. Aussi sachez que vos réponses seront enregistrées mais ne feront pas l’objet d’une analyse ou d’une enquête.

Les résultats de satisfaction des patients sont affichés à la fin de chaque trimestre dans le hall de la Polyclinique.

Certification et indicateurs qualité

Nos équipes médicales, soignantes et administratives, avec la Direction et la Conférence médicale d’établissement ainsi qu’avec l’aide des représentants des usagers, s’impliquent dans une démarche d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins. Cette démarche est certifiée, tous les quatre ans, par la Haute autorité de santé.

La Polyclinique du Cotentin est le seul établissement de santé chirurgical en Basse Normandie à être accrédité sans réserve ni recommandation. Seul 17 % des établissements détiennent ce précieux sésame sur le territoire national.

La certification – à quoi ca sert ?

  • améliorer la qualité et la sécurité des soins délivrés aux patients ;
  • promouvoir des démarches d’évaluation et d’amélioration dans les établissements ;
  • apprécier la capacité des établissements de santé à s’organiser en fonction des besoins et des attentes des patients ;
  • impliquer et responsabiliser les professionnels à tous les stades de la démarche qualité.

Certification

Notre dernière certification a eu lieu en octobre 2013

La HAS (Haute Autorité de Santé) est une autorité publique indépendante qui a pour mission d’évaluer et améliorer la qualité des soins et la sécurité des patients dans les établissements de santé.

Pour sa troisième itération, l’organisme accréditeur a prononcé une certification sans réserve ni recommandation pour la Polyclinique du Cotentin.

Lors d’une visite de 4 jours, du 22 au 25 octobre 2013, les experts-visiteurs ont rencontré les équipes médicales, paramédicales et le personnel administratif qui s’investissent au quotidien auprès des patients afin de leur garantir une prise en charge de qualité. Des échanges très appréciés de part et d’autre qui ont permis de valider l’autoévaluation transmise quelques mois auparavant à la HAS.

Aujourd’hui le collège de la HAS publie officiellement le rapport, que vous pouvez consulter ci-dessous et qui place la Polyclinique du Cotentin dans les 17% d’établissements, tous secteurs confondus, certifiés sans réserve ni recommandation. (chiffres publiés par la HAS au 01/12/13).

Rapport de certification HAS (PDF)

La qualité dans notre établissement

Chaque année, notre établissement est rigoureusement évalué à l’aide d’indicateurs. Certains nous sont propres, d’autres sont généralisés à l’ensemble des établissements de santé par les Autorités Sanitaires. Ces indicateurs généralisés sont au nombre de 10. Nous vous en communiquons ici les thèmes ainsi que nos résultats.

Lutte contre les infections nosocomiales

La Polyclinique du Cotentin s’est engagée depuis 17 ans dans la lutte contre les infections nosocomiales appelées encore infections associées aux soins.

Qu’est- ce qu’une infection nosocomiale ?

Une infection nosocomiale ou infection associée aux soins est une infection contractée au cours d’un séjour dans un établissement de soin. Elle peut être directement liée aux soins ou survenir durant l’hospitalisation en dehors de tout acte médical.

Pourquoi surviennent- elles ?

Tous les patients ne sont pas exposés au même risque de survenue d’une infection nosocomiale. Ce risque dépend de l’âge, de l’état de santé du patient, du nombre et de la durée des actes invasifs subis, ainsi que du contexte dans lequel ceux-ci sont effectués.

Comment prévenir la survenue des infections nosocomiales ?

Les infections nosocomiales ne sont pas toutes évitables mais le respect par tous des règles élémentaires d’hygiène, par les professionnels de santé, les patients et les visiteurs, contribuent à la réduction des infections. L’hygiène des mains est une mesure simple mais essentielle à respecter par tous.

Comment la prévention des infections nosocomiales est-elle organisée à la Polyclinique du Cotentin ?

Un comité de lutte contre l’infection nosocomiale (CLIN) et une équipe opérationnelle d’hygiène (EOH) sont présentes et organisent la prévention et la surveillance des infections nosocomiales.

Des actions évaluées par des indicateurs

Dans le cadre du programme national de lutte contre les infections nosocomiales, le
ministère de la santé a mis en place un tableau de bord de 5 indicateurs :

  • Indicateur ICALIN : mesure les activités de lutte contre les infections nosocomiales
  • Indicateur ICSHA : mesure la consommation de solution hydro-alcoolique
  • Indicateur ICATB : mesure la promotion du bon usage des antibiotiques
  • Indicateur ICALISO : il mesure les actions de prévention et de surveillance des infections du site opératoire
  • Indicateur ICABMR : il mesure l’organisation pour la maitrise de la diffusion des bactéries
Les équipes soignantes sont présentes pour répondre à vos questions, n’hésitez pas à leur poser des questions, elles seront en mesure de vous renseigner sur les mesures mises en places et adaptées à votre cas pour diminuer le risque de survenue de ces infections associées aux soins.
Les indicateurs pour l’amélioration et la sécurité des soins (IPAQSS)

Les IPAQSS ont été généralisés par la HAS (Haute Autorité de Santé) dans le but d’inciter les professionnels de santé à améliorer les pratiques et à maintenir un niveau de qualité élevé dans la prise en charge du patient.

  • Tenue du dossier patient (TDP) : Cet indicateur mesure le pourcentage de dossiers qui comportent les informations écrites nécessaires à la prise en charge du patient, lors de son admission, durant son hospitalisation et à sa sortie. La qualité de la rédaction des prescriptions de médicaments est aussi prise en compte.
  • Délai d’envoi du courrier de fin d’hospitalisation (DEC) : Ce courrier garantit la continuité des soins après le séjour hospitalier. Cet indicateur mesure le pourcentage de courriers de fin d’hospitalisation qui ont été adressés, dans un délai de 8 jours, au médecin traitant qui prend en charge le patient ainsi que la qualité des informations transmises dans ce courrier.
  • Traçabilité de l’évaluation de la douleur (TRD) : Cet indicateur mesure le pourcentage de dossiers qui comportent des informations écrites sur l’intensité de la douleur  ressentie par le patient. Le traitement sera ainsi adapté pour pallier la souffrance du patient.
  • Dépistage des troubles nutritionnels (DTN) : Cet indicateur mesure le pourcentage de dossiers où sont écrites les informations nécessaires, notamment le poids, permettant de repérer les patients qui peuvent souffrir de problèmes nutritionnels. En fonction du résultat obtenu, une prise en charge adaptée sera mise en oeuvre.
  • Tenue du dossier anesthésique (DAN) : Pour maîtriser le risque lié à l’anesthésie, nous nous appuyons sur plusieurs éléments liés au patient (pathologies, âge, allergies, etc.). Cet indicateur mesure le pourcentage de dossiers qui comportent les informations nécessaires à prévenir les risques liés à l’anesthésie avant, pendant et après l’intervention.

Vous pouvez retrouver les résultats de certification et des indicateurs
sur notre site ou sur le site www.scopesante.fr