Le Dr Clémence Lefranc reprend les rênes du centre d’AMP de Cherbourg

Depuis novembre 2020, les couples peuvent à nouveau entamer des démarches de fécondation in vitro à la Polyclinique du Cotentin.

C’est une aubaine pour notre territoire et cette arrivée très attendue, ravie les équipes de la Polyclinique du Cotentin.  Ainsi le Dr Lefranc, gynécologue spécialisée en AMP dans le département de la Manche, va permettre à beaucoup de couples d’éviter de se déplacer sur à Caen, Rennes ou Rouen pour leur projet de naissance ou pire encore, d’y renoncer. 

Le docteur Lefranc assure des consultations gynécologiques classiques pour les femmes de tout âge ainsi que les suivis de grossesse, mais aussi des consultations pour infertilité qui peuvent déboucher sur des inséminations, des FIV et transferts d’embryons. Les consultations ont lieu au cabinet à Octeville et les ponctions et transferts d’embryons à la Polyclinique du Cotentin.

La Polyclinique met à disposition ses locaux, ses personnels et son plateau technique pour réaliser les ponctions d’ovocytes après une stimulation de FIV. La ponction se fait au bloc opératoire en mode ambulatoire, avec un anesthésiste et une infirmière de bloc, et le personnel infirmier du service de médecine ambulatoire accompagne la patiente une fois la ponction terminée. “Je collabore  également avec le Dr Gilles Marie pour les ponctions d’ovocytes et les transferts. 

Un travail d’équipe :

“L’AMP c’est avant tout un travail d’équipe avec le laboratoire de biologie de la reproduction qui est intégré à la Polyclinique. Je travaille en binôme avec Xavier Genoux-Lubin, biologiste, qui se charge du traitement des ovocytes et des spermatozoïdes, puis du suivi de l’évolution in vitro des embryons. Un embryon de 2 à 5 jours de vie peut être replacé dans la cavité utérine de la patiente.

“Nous suivons les dossiers ensemble depuis le début : je démarre le traitement d’une patiente, et il prend le relais 3 semaines après. J’ai démarré mi novembre et ma première  eu lieu en janvier. Je suis consciente que les attentes sont fortes sur le territoire du Nord Cotentin et je suis fière de succéder au Dr Nichols, qui s’est énormément investi et affichait un fort taux de réussite du centre. Mon objectif est avant tout d’accueillir l’ensemble de la patientèle en demande sur notre territoire. » déclare le docteur Clémence Lefranc. (Gynécologue Médical, spécialisée en médecine de la reproduction).

 

Partager cet article