Les souffrances invisibles

“L’amour est une maladie qui n’a que l’amour pour remède”

Telle est la citation choisie par les 14 élèves de bac pro SAPAT (service aux personnes et aux territoires) de la MFR (Maison Familiale Rurale) d’Urville Nacqueville , pour illustrer leur exposition consacrée aux souffrances invisibles.

Dans le cadre de l’épreuve de bac “Initiation à l’image”, Mme Isabelle RIOU professeur de ESC (éducation sociale et culturelle) a accompagné ses élèves pour monter cette exposition qui permet de poser un regard différent sur le handicap invisible : le cancer, la dépression, l’alcoolisme…. Comment faire la différence entre un handicap et une maladie ? Comment comprendre la personne dont on ne voit pas la souffrance

affiche réalisée par Manon élève de bac pro SAPAT
affiche réalisée par Manon élève de bac pro SAPAT

physique ? Comment dépasser ses préjugés? Autour de cette exposition, les  élèves de la MFR veulent ouvrir un débat, une prise de conscience sur le regard que l’on porte sur les autres.

Autour de 30 portraits de personnes choisies dans l’entourage des élèves, le public pourra imaginer si le sujet souffre d’une maladie, d’un handicap, ni l’un ni l’autre. Des couples, une fratrie, des visages anonymes qui ont une histoire à raconter. Le principe est simple : en étudiant la photo le visiteur devra deviner si la personne souffre d’un mal invisible.

Les élèves de la MFR accompagneront les visiteurs  et répondront avec un grand plaisir aux questions posées.

La Polyclinique du Cotentin est heureuse d’accueillir cette exposition les :

mercredi 20 mars et jeudi 21 mars 2019 de 09 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 17 h 00 dans son hall.

  Nous espérons que cette exposition rencontrera le succès qu’elle mérite et qu’elle poursuivra son chemin dans d’autres lieux.

 

 

Partager cet article