La Polyclinique se dote d’un nouvel équipement pour un meilleur diagnostic du cancer

L’Agence Régionale de Santé vient d’accorder son feu vert à la Polyclinique du Cotentin pour l’installation  d’une nouvelle machine de diagnostic du cancer ultra performante : le TEP Scan.

“Le Tep Scan viendra étoffer l’offre d’imagerie actuelle mais il est plus performant dans le sens ou l’image est plus détaillée. Nous pouvons suivre l’évolution d’une tumeur. Il est aussi plus rapide, il faudra compter une dizaine de minutes seulement pour un examen”. C’est en ces termes que le Docteur Nicolas Gillet a annoncé fièrement à la presse le jeudi 28 octobre, l’arrivée de ce nouvel équipement.

C’est une très bonne nouvelle pour les habitants du Cotentin, les patients doivent actuellement se déplacer sur Caen et les délais de prise en charge peuvent aller jusqu’à 2 mois. La direction de la Polyclinique souligne l’importance d’avoir un tel outil sur le territoire, qui va permettre d’avoir une prise en charge globale localement. La Polyclinique et le CHPC sont aujourd’hui en mesure de prendre en charge un patient depuis le diagnostic jusqu’au traitement d’un cancer. “On sait qu’il ne faut pas perdre de temps face à la maladie”.  “Grâce à l’arrivée du Tep Scan ce sont au minimum 2 000 patients qui pourront en bénéficier chaque année soit pour un dépistage, soit pour un examen de contrôle de l’efficacité du traitement” ajoute le Docteur Gillet.

Maintenir un niveau de haute technicité a toujours été essentiel pour la Polyclinique du Cotentin. C’est primordial, et nécessaire non seulement pour les patients mais aussi  pour faire venir de nouveaux médecins dans l’établissement et plus généralement dans le Cotentin.

“L’équipement d’un coût environ de 1.5 à 2 millions d’euros sera financé sur nos fonds propres” précise Mme Le Goupil, directrice de la Polyclinique. Il est également nécessaire de prévoir une phase de travaux. L’appareil devrait être en service avant la fin 2023. 

 

Partager cet article